Ecosystèmes

De l'inscription des récifs coralliens au patrimoine mondial de l’UNESCO

recif
L'inscription des récifs coraliens de Nouvelle-Calédonie au patrimoine mondial de l’UNESCO a été émise à l’origine par quelques défenseurs de la nature...

Cyathea Cooperi, sous une apparence familière, une belle étrangère indésirable.

cyathea cooperi
CYATHEA Cooperi, une fougère arborescente d’origine australienne est commercialisée sur le Territoire. Elle ressemble à s’y méprendre à nos fougères endémiques. Elle est malheureusement envahissante
Pour une organisation de la lutte contre les feux de brousse sur le Territoire de Nouvelle-Calédonie
feu nouvelle-calédonie
Action Biosphère mar 29/11/1994 - 10:53

Lettre adressée aux élus et à Monsieur le Haut-Commissaire, au Président du Congrès et aux conseillers

La communauté scientifique internationale s’accorde à penser que la Nouvelle-Calédonie fait partie des quatre ou cinq premières zones au monde en matière de biodiversité par rapport à sa superficie.
Le fort taux d’endémisme, la grande diversité de sa flore et de sa faune confère au milieu naturel calédonien un caractère très particulier et unique sur le globe.

Oro, un site exceptionnel aujourd’hui menacé
ile des Pins vue du Pic N'Ga
Action Biosphère lun 03/10/1994 - 14:34
En 1994, Action Biosphère réagit aux menaces touristiques sur l'Ile des Pins. 50 bugalows prévus !

La journée de la forêt

forêt primaire

A la demande du maire de Thio, M. MAPERI, Action Biosphère a organisé, à l’intention du Conseil Consultatif Coutumier, une journée de la forêt le 1er juin 1994 à Thio. L’objectif de cette journée consistait à donner un aperçu de l’état de la forêt en Nouvelle-Calédonie, et d’esquisser les perspectives d’une gestion rationnelle. Il a été fait appel à des scientifiques, des chercheurs, des experts, des techniciens, pour traiter le programme.

La réserve botanique de la Chute de la Madeleine Propositions de mesures urgentes pour la préservation du site (1994)
chutes de la Madeleine
Action Biosphère mar 10/05/1994 - 11:44
Les problèmes évoqués autour de la Réserve de la Chute de la Madeleine sont symptomatiques d’un malaise plus général. Le Service de l’Environnement pour y faire face semble désespérément démuni et sous-équipé de plus d’une manière. Même un minimum de protection n’est pas assuré pour la plupart des réserves ; en fait elles n’existent que sur le papier. Les feux s’y propagent librement, on pratique la chasse et des sports mécaniques dans les réserves intégrales, on coupe du bois, on cherche des plantes dans les réserves botaniques….